Mandalay

« On the road to Mandalay », c’est la chanson où Frank Sinatra vous emmène, avec les paroles de Rudyard Kipling, dans un voyage mélancolique au cœur de la Birmanie. Dernière capitale royale de la Birmanie et tenant la deuxième place de la plus grande ville du Myanmar, bienvenue à Mandalay !

Cette grande ville est nichée dans les plaines de la rive Est du fleuve Irrawaddy, à environ 600 kilomètres de la capitale birmane « Yangon ». Les palais et les pagodes qu’elle héberge lui valaient le nom de « cité des joyaux ». Malgré les bombardements, Mandalay a retrouvé son visage d’avant. Outre la richesse culturelle qu’elle dissimule et de sa riche histoire, la ville est également le nid de la religion bouddhiste au Myanmar.

Un peu d’histoire sur Mandalay

Fondée en 1857 par le roi Mindon, Mandalay a pris la place d’Amarapura pour devenir la nouvelle capitale royale de Konbaung, la dernière dynastie birmane. À cette époque, la ville était connue sous le nom d’Yadanabon ou Ratanapura, qui signifie au sens littéral « la Cité des joyaux ».

Mandalay a conservé ce titre de capitale jusqu’à l’arrivée des Britanniques sur le sol birman en 1885. La Birmanie est alors devenue membre du Raj britannique. Mandalay a alors été obligée de léguer sa place en faveur de Yangon.

Les bombardements de Janvier 1941

La Seconde Guerre mondiale a été horriblement catastrophique pour Mandalay. Dans le but d’annexer la Birmanie, les Japonais ont bombardé la ville. Cela a fait plusieurs morts et des dégâts très importants, les bombardements ont presque complètement anéanti Mandalay. En 3 jours de bombardements sans cesse, l’ancienne capitale royale a été réduite en cendres. Ayant perdu la guerre, la Birmanie est devenue, entre 1942 et 1945, un protectorat de l’Empire du Soleil levant.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Birmanie voyait déjà une lueur d’espoir pour l’indépendance. Elle l’a officiellement obtenu le 04 Janvier 1948. La reconstruction de la ville de Mandalay a été entamée peu de temps après.

Mandalay aujourd’hui

Peuplée d’environ 1,5 million personnes, la ville de Mandalay est assez bruyante. Birmans et Chinois cohabitent à Mandaly en majorité. Il n’est cependant pas impossible d’y rencontrer des Indiens et des Shans. Les langues couramment utilisées à Mandalay sont le birman et le mandarin.

Avec une position géographique plutôt avantageuse, Mandalay est considérée comme le centre économique du Myanmar. Elle détient en même temps le rôle du centre commercial de la Haute-Birmanie et le centre culturel du pays tout entier.

Mandalay, une métropole bouddhiste

La ville de Mandalay est le nombril de la religion bouddhiste au Myanmar. La vie quotidienne de ses habitants tourne autour de Bouddha et de son enseignement. En visitant l’ancienne capitale, vous comprendrez sûrement l’importance de cette religion aux yeux des Mandalayens. La ville ainsi que ses collines regorgent de pagodes et de monastères. Les bonzes, les jeunes moines ainsi que les nonnes circulent à tous les coins de rue.

Que voir à Mandalay ?

Vous partez à la découverte de ce trésor de l’ancien royaume birman ? La ville de Mandalay compte plusieurs attractions touristiques à ne pas rater. La plupart des monuments sont des édifices bouddhistes, reflétant bien évidemment les penchants religieux de ses habitants. Outre ces ouvrages architecturaux, ne ratez pas le marché de Zegyo et les spectacles de marionnettes.

La pagode Maha Myat Muni

Ce temple de Mandalay s’avère être un lieu de pèlerinage très important pour les bouddhistes. Il renferme dans son enceinte une grande statue de Bouddha en or, d’une hauteur de quatre mètres.

Le monastère de Shwenandaw

Ce monastère est un vestige de l’époque royale de la Birmanie. Au début, il a été construit à Amarapura avant d’être déplacé par le roi Mindon dans la cité de Mandalay. Lorsque Mandalay a été attaquée, le palais royal a été touché. Cet édifice a toutefois été épargné des bombes lâchées par les Japonais. Ce monastère en teck est orné de nombreuses sculptures comme celles des animaux mythiques ou encore celles des esprits vénérés par les Birmans (les Nats).

Mandalay Hill

Cette colline de 224m d’altitude héberge un bon nombre de stupas et de monastères bouddhistes. Située dans la partie Nord-Est du centre-ville, Mandalay Hill est devenue depuis maintenant deux siècles un grand lieu de pèlerinage pour les bouddhistes. Au sommet trône la Pagode Sutaungpyei. Pour y accéder, 4 escaliers couverts ont été érigés  sur les quatre côtés de la colline. Les personnes à mobilité réduite peuvent emprunter un ascenseur ou un escalier mécanique.

La pagode Kuthodaw

Datant de la dynastie Konbaung, cet ensemble de temples bouddhiques abrite le plus grand livre du monde. 729 stupas hébergeant chacun une page de ce canon bouddhique pali, Kuthodaw accueille également les familles birmanes qui veulent y piqueniquer. La pagode Kuthodaw se trouve juste au pied du Mandalay Hill.

Le climat à Mandalay

La ville de Mandalay est soumise à un climat désertique. La chaleur y est omniprésente toute l’année avec un record de 45°C en Mai 2010. Le mois de Mai s’avère être le plus chaud de l’année tandis que le mois de Janvier est caractérisé par des températures plus clémentes. La température moyenne y est de 28°C.

Mars est le mois le plus sec de l’année. La saison des pluies se situe entre le mois de Mai et le mois d’Octobre. Les précipitations sont en moyenne de 418 mm.

La période entre le mois de Décembre et le mois de Février est la plus propice pour visiter Mandalay.

Comment s’y rendre ?

En avion

Mandalay dispose de deux aéroports dont l’aéroport international de Mandalay et le Mandalay Chanmyathazi Airport. L’avion est le moyen le plus adéquat pour arriver rapidement à destination.

Si vous venez de Bagan, une heure suffit pour atteindre la ville de Mandalay. Yangon - Mandalay nécessite un vol d’une heure et 20 minutes. La durée du vol entre Kalaw et Mandalay est de 35 minutes seulement.

En train

Le train reste également une belle option pour se rendre à Mandalay. Vous pouvez partir soit de Bagan, soit de Yangon, soit de Kalaw.

En bus

Le bus est le moyen de transport le plus abordable pour voyager. Les lignes de bus sont nombreuses :

  • Yangon – lac Inle – Mandalay
  • Hpa-An – Mandalay
  • Bagan – Mandalay
  • Kalaw - Mandalay

En bateau

Le voyage en bateau relie Bagan à Mandalay via la rivière Irrawaddy. Trois options s’offrent aux voyageurs : le bateau éco, le slow boat et le fast boat.

  • Le bateau éco

Pour cette option, la durée du trajet peut durer jusqu’à une journée mais elle vous permet d’échanger avec les habitants locaux.

  • Le slow boat

La croisière de luxe ! Le voyage en slow boat nécessite 3 à 6 jours de trajet. C’est l’alternative idéale si vous comptez profiter d’un séjour dans un bateau 5 étoiles. Le slow boat est toutefois très onéreux par rapport aux autres options.

  • Le fast boat

Celui-ci fait référence à la bateau semi-croisière. La durée du trajet varie entre 7 et 10 heures. Cette dernière option, souvent prisée par les touristes, offre plus de confort.

Comment circuler à Mandalay ?

Mandalay regorge de véhicules à deux roues notamment le vélo et la moto. Pour se déplacer au cœur de la ville, ces deux options sont plus privilégiées par rapport aux autres moyens de transport comme le bus.

13 photos

Bonjour

Je suis Renaud de "Gulliver Travels". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(951) 655642